Phasme #1 – Lectures sauvages chez l’habitant

 « Les phasmes sont des insectes herbivores, se trouvant en bas de la chaîne alimentaire. Pour survivre, ils se fondent dans leur environnement en (vous) imitant parfaitement. » (Wikipédia, ou presque) *
Samedi 1er octobre 2016 à partir de 18h30
à Nevers (58)
3 auteurs *public averti lisent :
et je serai la 3ème.
Phasme, c’est un nouveau cycle de lectures sauvage chez l’habitant que nous lançons, nous, *public averti, le collectif à géométrie variable.
Chez l’habitant, veut dire une organisation sur-mesure et sur réservation, car les places sont limitées.
La réservation sera à faire avant le 29.09 par mail à phasmes.lectures@gmail.com.
Et l’adresse des lectures vous sera communiquée la veille par retour de mail.
Au plaisir de vous y croiser !
Pauline sauveur laurent herrou alexandra bitouzet auteurs collectif*public averti lectures chez l'habitant phasme #1

Artistes invités / restitution – résidence Essonne

samedi 17 et dimanche 18 septembre
deux jours festifs dans une carrière de grès


A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine
à Moigny-sur-Ecole (91)

Pour clôturer joyeusement une petite année de résidence, avec la complicité de plusieurs artistes et les structures partenaires, la carrière Les grès de Fontainebleau nous accueille et vous accueille. Ce sera l’occasion de marcher en forêt (un peu) de lire (beaucoup) et d’écouter des lectures, de découvrir le métier de carrier (aussi) et de voir en action :

Barroux – Cie l’Essoreuse – Johann le Guilherm – Philippe Laccarière

Barroux, dessinateur et auteur, qui dessinera sur les pierres.

Né à Paris, il passe la plus grande partie de son enfance en Afrique du nord.
De retour en France, après plusieurs années d’écoles d’art, Barroux devient directeur artistique dans des agences de publicité. Quelques années plus tard,il prend son envol et s’installe au Canada, puis aux États-Unis, et débute là-bas une brillante carrière d’illustrateur presse et jeunesse. Il travaille alors pour de nombreux magazines, comme le New-York times, Washington Post, Forbes et publie plusieurs ouvrages pour enfants, notamment chez Vicking Penguin Putnam Books.
Animé par le goût des couleurs et de la fantaisie, Barroux travaille ses illustrations de manière traditionnelle, mélangeant linogravure, mine de plomb, acrylique…

J’ai découvert son univers grâce à son album « Tuvalu, une île en tête », aux éditions Mango. J’ai aussi été épatée par sa manière de dédicacer, de dessiner à grands traits dans ses albums, devant les yeux écarquillés des gamins (et des parents), installée à côté de lui dans un salon du livre sur la ville et la littérature.

résidence auteure sauveur pauline illustrateur livres jeunesse plasticien dessinateur Barroux

Vous pouvez découvrir son travail sur son site.

Pour avoir un aperçu animé vous pouvez regarder un extrait du spectacle :
« On les aura ! – Carnet de guerre d’un poilu, août-septembre 1914 »
Lecture musicale illustrée, par Barroux et Julien Joubert.
Filmé à la Caverne du Dragon / Musée du Chemin des Dames (2013).

A propos de ses livres jeunesse :
« La cerise géante de Mr jean » a recu le prix ENFANTAISIE 2005.
« Super Bricoleur, le roi de la clef à molette » Finaliste du PRIX DU GOUVERNEUR 2007, Canada
« Extraordinary Pets » édité par Blue Apple Books a gagné le Golden awards 2011 New York Book Fair

Séverine Delbsq et trois danseuses de la Compagnie l’Essoreuse.

auteure sauveur pauline compagnie de danse l'Essoreuse Séevrine Delbosq Essonne résidence
La compagnie l’Essoreuse est née en 2002 de la rencontre des interprètes féminines qui la constituent lors des ateliers de butô menés à Saint-Denis par Séverine Delbosq.
La dimension collective et l’identité féminine de cette communauté artistique se manifestent dans son fonctionnement et dans ses créations.
Le butô tissant la toile de fond, la diversité de formation des interprètes (danse contemporaine, théâtre, butô, mime corporel, dessin, écriture, photographie), celle de leurs professions et ou statuts (artiste, enseignante, maman, intermittente) maintient vivant le questionnement sur le sens donné à la création chorégraphique, aux œuvres, au mode d’organisation qui les rend possible.
Avec Séverine, on a partagé une première lecture dansée qui évoquait la maison et les corps qui les habitent.Retour ligne automatique
On a en commun une attraction particulière pour l’idée de l’ile ou de la presqu’île, et pour le dialogue entre la terre ferme et l’eau, ou l’inverse.

Johann le Guilhem, de la Compagnie Cirque Ici, qui fera une installation.

sauveur pauline résidence d'auteure restitution compagnie cirque ici Johann le Guilherme
Artiste issu du cirque, Johann Le Guillerm intègre en 1985 la première promotion du Centre National des Arts du Cirque. Il a travaillé avec Archaos, participé à la création de la Volière Dromesko et co-fondé Cirque O. En 1994, il crée sa propre compagnie, Cirque ici et un premier spectacle solo, Où ça ?, qui tournera cinq ans. 
Après un tour du monde au cours duquel il se confronte aux populations traumatisées, handicapées et autarciques, il s’engage en 2002, dans Attraction, vaste projet de recherche – celui d’une vie ? – qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement et l’impermanence… Attraction fait voler en éclat les disciplines traditionnelles du cirque et s’articule autour de Secret (temps 1 et 2).
Dans la carrière de grès, il expérimente l’écoulement du temps dans un jeu de construction / démolition sans fin. Il édifie, érige, échafaude des pavés, mais lorsque le sable s’échappe, le déséquilibre menace.

et Philippe Laccarrière, bassiste et contrebassiste.

sauveur pauline restitution résidence d'auteure improvisation laccarrière philippe
Philippe Laccarrière, musicien du Sud-Ouest aux origines espagnoles partage sa contrebasse depuis une quarantaine d’années dans une générosité sans égal.
Des années d’amitiés musicales et de partage aboutissent en 2012 à la création de LA TRIBU AU SUD DU NORD, orchestre de liberté et d’improvisation formé d’une dizaine de compagnons de toujours : Henri Texier, Emmanuel Bex, Franck Tortiller, David Pouradier-Duteil, Sébastien Texier, François Corneloup, Alain Vankenhove et du festival du même nom.
Dans la même veine, il enregistre en 2013 un album de duos contrebasse / voix avec 7 chanteuses et chanteurs, intitulé Chansons Collages : jazz, folk songs, soul, scat, une palette de couleurs et de personnalités. Toujours l’invitation au partage.
Il m’a dit : j’aime l’improvisation. Oui, j’ai déjà joué sur des lectures, du texte, notamment sur les mots de Mahmoud Darwich, poète palestinien, qui est une des figures de la poésie arabe.

A suivre à travers mes publications dans la revue littéraire remue.net :
Notes – journal de résidence – sur le terrain et dans la tête, les questions.
Pierres / Voix – le grès, la pierre, le sable, des carrières, des carriers.
Presque »îl-e – un parcours, une recherche, projet d’écriture en cours.

Rencontre lecture projection avec Eric Flogny, photographe – résidence Essonne

Essonne résidence rencontre lecture Milly pauline sauveur auteure invite Eric Flogny photographe

Rencontre lecture et projection croisée
Où j’invite Eric Flogny, photographe et professeur de plongée en apnée.

Jeudi 15 septembre à 17h
médiathèque du Moustier
à Milly-la-Forêt (91490)
au 43 rue Langlois
Renseignements au 01 64 98 66 14.

Il y sera question de forêt, de Finlande, du regard sur le paysage.
De ce(ux) qui nous inspire(nt) et du chemin que prend parfois la photographie, et de la façon la façon dont elle prend corps dans l’espace, de la question de l’installation.
Ce sera l’occasion de croiser nos images et de partager ces histoires dont elles sont tissées.

Eric Flogny – Késä (été)  –  Pauline Sauveur – Autoportrait à la chaise

Eric Flogny

est né en Finlande voici une belle quarantaine d’années.
Après avoir étudié les statistiques à l’université et été enseignant en mathématiques, il vient à la photographie en exposant ses clichés de voyages.

Après une formation en photojournalisme, et des résidences photographiques, il fut un des membres fondateurs du collectif Aleph.

Il est aujourd’hui sociétaire de la coopérative Picturetank. Il collabore avec des quotidiens et magazines nationaux et internationaux. Ses travaux personnels sont régulièrement exposés.

photographe Eric Flogny

photographe Flogny eric Finlande

Finlande photographe Eric Flogny


Il y de cela bientôt deux ans, je me suis décidée à regarder le nom de celui qui avait fait la photo figurant sur une couverture de livre de poche. J’avais acheté le livre pour cette image. Après l’avoir lu, je n’avais pas décidé si je l’avais aimé ou pas. Puis j’ai oublié de le décider, j’ai oublié le tire et l’auteur.
Mais j’ai trouvé le nom du photographe et j’ai aimé ce que j’ai découvert, dans la rubrique {laboratoire} de son site. Des gens, des arbres, des lieux, de l’eau.
La Finlande est un point commun, mais ce n’est pas le seul.

sauveur pauline auteure square magazine résidence recherches journal

Crédits photographiques :
Portrait d’Eric – Muriel Bertrand
Autoportrait noir et blanc et couleur à la chaise – Pauline Sauveur
Page de cahier – Pauline Sauveur / journal de résidence Square Mag
Toutes les autres images sont d’Eric Flogny.