Couverture de la revue photo – NiepceBook # 7

NiepceBook est un livre-revue de photographie contemporaine
édité par Corridor Elephant

10 photographes
10 portfolios
10 entretiens
(et zéro pub)

J’y serai en bonne compagnie avec :

Chrystel Caparros
Alban Lécuyer
Antonio Domingues
Guillaume Lavit d’Hautefort
Arbogast Emma
Nicolas Beaumont
Ymy Nigris
Christophe Vandon
et Baptiste Gamby

Ce septième numéro est accessible en pré-achat sur KissKiss BankBank
https://www.kisskissbankbank.com/niepcebook-n-07

Pour ce numéro, c’est à nouveau au public de choisir la couverture
le principe est simple et intéressant et pragmatique :
10 photographes
10 couvertures possibles !

C’est à vous de choisir votre préférée
et de le faire savoir en votant

Et la proposition de couverture
avec une photo de ma série Presqu’îl-e :


A vous de choisir !!!

revue photo – NiepceBook # 7

Une publication se prépare…

NiepceBook est une revue de photographie, présentant 10 photographes, 10 portfolio et autant d’entretiens, et un peu plus encore.

Sans publicité, c’est à signaler, c’est une revue-livre, à collectionner, numérotée, éditée par Corridor Eléphant, qui édite également des livres photos, expose des plasticiens, des chroniques, une revue de presse…

Et qui avait notamment présenté deux de mes séries :
le petit déjeuner et les chaises sont des fenêtres comme les autres.

Voici une couverture provisoire (eh oui vous pourrez choisir et voter pour votre préférée)

Et en exclusivité mondiale !
Une première image de chaque série
révélée une fois par jour à 18 heures précises
pour chaque photographe
(sur la page FB des éditions)
rassemblées ici !

Chrystel Caparros
Emma Arbogast
Antonio Domingues
Guillaume Lavit d’Hautefort
Alban Lécuyer
Nicolas Beaumont
Ymy Nigris
Christophe Vandon
Batiste Gamby

et la mienne :

Pauline Sauveur

 

Deviens ce que tu es – Expo lecture à Paris

Trans
Traversée
Transfuge — refuge. Trans-planté dans un autre territoire.
Avec le chemin à faire, sur ses propres jambes, pour développer ses propres racines.

L’inventaire du rien.
Là tu viens et rien de fait. Pas encore d’effets visibles, à peine les muscles au niveau des biceps. C’est une pose souvent reprise, lever les bras et faire saillir les muscles, en signe de victoire, de force et de puissance. Pas encore d’effet, et pourtant. Dès la première injection la libido explose, éclate, et envahit tout.

Le projet Presqu’îl-e 
existe
dans un premier livre intitulé Deviens ce que tu es
paru chez Jacques Flament éditions
dans sa belle collection Images&Mots

Il existe aussi sous la forme d’une exposition
actuellement visible (et jusqu’au 30 nov.)
au Café librairie de Sancerre (18)

 

qui donc sera accueillie à la Librairie Violette and Co
au 102 rue de Charonne, Paris 11ème,
et qui sera présente jusqu’au 7 janvier 2018.

Je lirai des extraits du livre ainsi que des pages inédites sur le même sujet.

Et pour fêter dignement le vernissage et la lecture
il y aura à n’en point douter
des cacahuètes !
C’est dire !

Au plaisir de vous y rencontrer : )

 

Récapitulatif des infos :

>> Café Librairie de Sancerre :
4 rue des trois pilliers, 18300 Sancerre
renseignements au 02 48 54 34 80
C’est ouvert le mercredi de 15h à 19h,
du jeudi au samedi de 10h à 12h et 15h à 19h,
et le dimanche de 11h à 12h30 et 15h30 à 18h30.

>> Librairie Violette and Co :
102 rue de Charonne, 75011 Paris
renseignements au 01 43 72 16 07
Ouverte du mardi au samedi de 11h à 20h30
et le dimanche de 14h à 19h.

Presqu’île.
Celle que l’on atteint en barque parce que la route n’existe pas. Elle est difficile d’accès et on est chaque fois heureux de l’atteindre. Elle est a ce dosage d’une entité autonome mais reliée. Une route pourrait être tracée, qui y sera dans des années, après. Mais là, elle ne l’est pas.

C’est une presqu’île sauvage, qui ne me fait pas peur, parce que ce presque change la donne. Un jour à pied s’il le faut, la traversée peut se faire, la possibilité est là, l’éventualité du fil, invisible, l’idée. Presqu’île, c’est un lieu, une catégorie d’espace. C’est une idée ronde qui se balade, s’attache, s’emporte et se relie.

Et c’est l’île parfois réelle et complète, quand vient la marée.

ce qui reste_mitä jää

Sur la très belle page réalisée par Christophe Linage
sur le site de Conspiration qui accueille *Public averti

l’exposition Ce qui reste_mitä jää
qui correspond à l’automne trois pour cette année 2017

6 artistes : Michel Barrière, Alexandra Guillot, Christine Guinard, Vincent Labaye, Nicolas Landemard, Camille Rocailleux et moi-même.

6 oeuvres en ligne : vidéos, morceau de musique, photographies, enregistrements, textes.

Et la présentation par Laurent Herrou, de cette exposition qui fait suite à la pièce de l’hiver précédent, ma grand-mère est morte, également visible sur le site de Conspiration.

Une image pour chacun,
un extrait un fragment
de ce qui est :

alexandra guillot
christine guimard – nicolas landemard
camille rocailleux
michel barrière
vincent labaye
pauline sauveur

 

 

diffusion radio / Deviens ce que tu es

C’est avec grand plaisir que j’ai répondu à l’invitation de Carole Bijou, qui anime une émission consacrée à la poésie sur Radio Canut à Lyon :
La poésie débouche (des bouches !)

Carole recevait ce 10 novembre, la poétesse Estelle Fenzy
pour une émission d’une heure sur le thème de la féminité.

Une émission pour découvrir une voix, des livres et tout un univers,
et aussi de la bonne musique pour les oreilles !

Estelle Fenzy, poétesse

une étole de peu
elle suffira bien

et le cri à genoux dans mon corps

plus bleu je crois

Estelle a lu ses textes
et Carole a partagé des extraits
d’Albane Gellé L’air libre
de Vénus Khoury Ghata Quelle est la nuit parmi les nuits

et un extrait de mon projet Presqu’îl-e
publié en partie dans Deviens ce que tu es
paru aux éditions Jacques Flament dans la collection Images&Mots.

Retrouvez l’émission sur le site de Radio Canut
ou sur le site des audioblogs sur Arté radio 

Estelle Fenzy  a publié :
Chut (le monstre dort), La Part Commune, 2015
Sans, La Porte, 2015 Rouge vive, Al Manar, 2016
Juste après, La Porte, 2016
L’entaille et la couture, Henry, 2016
Mère, La boucherie littéraire, 2017
Le papillon, Petit Flou, 2017