Un monde_tir à vue / lecture

C’est avec plaisir que je prépare, avec Laurent Herrou
la lecture à deux voix
du texte double Un monde_tir à vue.

La lecture aura lieu à Bourges
au café Un pavé dans la mare

On vous attend
le jeudi 8 juin
à partir de 19h !

café associatif un pavé dans la mare
73 rue bourbonnoux
18000 bourges
tel : 09 87 02 11 84

Le lien vers la page Facebook du collectif :
*public averti_collectif
et
des infos également ici.

***

« J’avais envoyé deux photographies à Pauline : l’une d’une carte postale de Nice que j’avais reçue le lendemain du 14 juillet, et un portrait de moi (la plage, Marseille). J’avais proposé à Pauline de faire de même, sans nous consulter, et que nous mettions en commun nos propositions : ce serait la base de cette lecture que nous allions faire, le 12 août au prieuré. Pauline avait joué le jeu et comme je le pressentais, nos images se répondaient. Comme nos mots se répondent.
(…) » L. H.

« et puis
on s’en fout de la poésie qu’est ce que tu crois
les mots la poésie la littérature hein ces conneries oui
y a ceux qui disent ça et il y a ceux qui s’indignent mais enfin voyons mais pas du tout pas du tout enfin mais la poésie la poésie enfin voyons la littérature la littérature les grands mots dans les grandes bouches les grands cris des grands hommes et des grandes femmes
(…) » P. S.

 

Klaxon 3 – lecture collectif *public averti

Klaxon, c’était ce samedi, le 10 décembre 2016, c’était la troisième édition.
Avec Fabienne Desseux, Laurent Herrou et Mathieu Simonet, nous avons lu des textes en cours, des textes encore, des extraits, des nouvelles.

Fabienne avec son journal d’une chômeuse, à paraitre bientôt,
Laurent avec son Autoportrait en Cher (et en mots) paru chez Jacques Flament éditions, Mathieu Simonet avec un texte inédit, auteur de Barbe rose aux éditions du Seuil, et moi-même avec un cri du coeur, qui placé, comme chacun sait, un peu en haut à gauche du coté féministe.

Et Eric Maliszkiewicz nous a accompagné de sa voix et du piano.

Pourquoi Klaxon ?
Parce que le collectif *public averti, collectif que nous avons constitué avec Laurent Herrou, est libre et large, évolutif, qu’il accueille au grès des évènements d’autres artistes, d’autres auteur.e.s, parce que nous sommes là, avertisseurs, de cet engagement à être présent, parce que le public est là avec nous, averti tout autant.
Au plaisir de prolonger ce cycle de lectures, comme par trois fois déjà, avec L’Art Tour Martine, café à Sancerre et La Charcuterie, librairie-café à Sancerre également.