pauline sauveur

questionner les liens entre corps et espace(s)

remue.net et nocturnes

Un nocturne — étymologiquement, une « musique pour la nuit » — est une forme musicale classique, reposant sur un mouvement lent, une expression pathétique, divers ornements mélodiques et une partie centrale accélérée. C’est l’une des expressions typiques du romantisme musical.

Sommes-nous toujours romantiques devant notre écran d’ordinateur, nos tablettes, nos téléphones portables ?


Pauline Sauveur et Laurent Herrou (auteurs sur remue de Un monde_tir à vue, qui interrogeait la violence assumée, décomplexée, de notre société) ont choisi avec cette nouvelle série de faire la lumière sur nos pratiques et nos réflexes numériques, et d’en questionner le sens et la légitimité post-confinement : à la manière d’une pièce musicale, ils jouent à quatre mains une partition inédite dont les notes et les silences, espèrent-ils, s’égrèneront longtemps dans les esprits, y semant (le mot est trop beau) peut-être les graines de révolutions à la fois personnelles et universelles.

Les 11 chroniques écrites avec Laurent Herrou, écrivain, sont à retrouver sur remue.net, site de littérature contemporaine, qui nous fait le plaisir de nous accueillir depuis le mois de juin.

Bonne lecture !